Crise de vocations chez les enseignants

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le site Vousnousil était présent au dernier congrès annuel de l'Unsa-Education (28 au 30 mars). Il a recueilli les propos inquiets de l'ancien directeur adjoint de l'IUFM de Créteil.

A ses yeux, « il faut des campagnes télévisées pour recruter les enseignants ». Car le constat est là, sans fard : « Il y a cinq ans, on comptait 120 000 inscrits pour 90 000 candidats au concours. L'année dernière, moins de la moitié des inscrits se sont présentés aux épreuves du Capes. 1439 postes n'ont pas été pour¬vus tout concours confondus. Cette année, j'ai la quasi certitude que ce nombre va plus que doubler. Ce phénomène est très lié à la mastérisation. On a rendu plus difficile l'accès au concours aux étudiants ». Il invite le futur président à agir vite pour stopper l'hémorragie.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Interview

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Le collectif « Nos services publics » a mené une grande enquête, du 30 avril au 31 août 2021, pour sonder l’état d’esprit des agents publics. Le résultat est effarant : 80 % d’entre eux expriment un sentiment...

02/12/2021 |
Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Plus d'articles