CUB : cela fait mauvais genre...

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans un rapport interne, une agente sur quatre de la communauté urbaine de Bordeaux (33) dit avoir été victime d'acte sexiste au mois une fois dans sa carrière. Le rapport fait état d'une situation préoccupante: dans un univers masculin - 699 femmes sur 2785 agents-, plus d'une sur quatre déclare s'être sentie, au moins une fois dans sa carrière, victime de tels actes sexistes, et une sur cinq dit avoir été «harcelée» (soit 104 femmes sur les 510 ayant répondu au questionnaire, adressé l'an dernier à toutes les agentes). «Ce rapport exceptionnel en France est une première étape», a expliqué Brigitte Terrraza, vice-présidente socialiste de la CUB, et maire de Bruges. «Nous sanctionnerons strictement les discriminations sexistes, et nous voulons favoriser la mixité dans tous les métiers, y compris ceux réservés aux hommes, comme la collecte des déchets.» indique-t-elle.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles