D'étonnantes nano-fibres plastiques fortement conductrices

La Rédaction

Sujets relatifs :

En modifiant chimiquement des molécules de synthèse utilisées depuis plusieurs dizaines d'années dans l'industrie pour le processus de photocopie Xerox, les triarylamines, et en observant celles-ci à la lumière et en solution, Nicolas Giuseppone et ses collègues de l'Institut Charles Sadron avaient réussi en 2010 à obtenir pour la première fois des nanofils. Longs de quelques centaines de nanomètres, ces fibres sont constituées par l'assemblage dit "supramoléculaire" de plusieurs milliers de molécules. Au cours d'une seconde étape, ces chercheurs ont étudié, en collaboration avec l'équipe de Bernard Doudin, de l'Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS) les propriétés électriques de ces nanofils.

Et pour ce faire, ils les ont mis en contact avec un microcircuit électronique comportant des électrodes en or séparées de 100 nanomètres et ont appliqué un champ électrique entre celles-ci. Or ils ont observé que sous l'action d'un flash lumineux, les fibres se construisent uniquement entre les électrodes. De plus, ces structures, qui s'avèrent aussi légères et flexibles que les plastiques, se sont révélées capables de transporter des densités de courant extraordinaires, supérieures à 2.106 Ampère par centimètre carré, approchant ainsi celles des fils de cuivre, qui plus est avec des résistances d'interface avec les métaux très faibles, 10.000 fois inférieures à celle des meilleurs polymères organiques actuels.

Pour en savoir plus...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles