abonné

Dans quelles conditions un acte suicidaire peut-il être imputé au service ?

Pierre Larroumec
Dans quelles conditions un acte suicidaire peut-il être imputé au service ?

8E49917C-747A-4891-93DB-2855953F08BD

© Giulio_Fornasar

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Plus facilement reconnu par l’administration, le harcèlement moral a souvent de lourdes conséquences sur l’agent harcelé et ses proches. Même s’il ne conduit heureusement pas toujours à un acte suicidaire. Toutefois, la multiplication des actes de harcèlement dans les administrations publiques exigeait une réponse claire et juridique facilitant leur prise en compte comme accident de service. Depuis juillet 2014, c’est fait.

Le Conseil d’Etat, par l’arrêt Mme Galan, 16 juillet 2014 ((CE, 16 juillet 2014, Mme Galan n° 361820.)), crée un régime de présomption d’imputabilité au service favorable à la reconnaissance du geste suicidaire comme accident de service nécessaire pour protéger la victime et ses ayant-droits

Une reconnaissance d’imputabilité[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles