De l'huile pour les chaufferies

La Rédaction

Sujets relatifs :

Sita Sud Ouest vient de créer une société, Yellowbio, en partenariat avec Arnaud Chedhomme, un industriel du Sud Ouest. Son objet : récupérer les huiles alimentaires usagées pour les valoriser en biocombustibles.

Pour l'instant, des essais ont été engagés pour homologuer ce déchet comme combustible potentiel dans les fours, cimenteries ou chaudières industrielles.

La société indique qu'elle a déjà passé un marché de près de 200 000 ¤uros avec la Communauté d'agglomération de La Rochelle, marché qui concerne la collecte, le traitement et le réemploi de ces huiles en appoint d'une chaufferie bois.

Pour être attractif, le prix du mètre cube de l'huile filtrée devrait être de 700 ¤uros environ (soit un prix inférieur d'un tiers à celui du fuel).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles