De l'huile pour les chaufferies

La Rédaction

Sujets relatifs :

Sita Sud Ouest vient de créer une société, Yellowbio, en partenariat avec Arnaud Chedhomme, un industriel du Sud Ouest. Son objet : récupérer les huiles alimentaires usagées pour les valoriser en biocombustibles.

Pour l'instant, des essais ont été engagés pour homologuer ce déchet comme combustible potentiel dans les fours, cimenteries ou chaudières industrielles.

La société indique qu'elle a déjà passé un marché de près de 200 000 ¤uros avec la Communauté d'agglomération de La Rochelle, marché qui concerne la collecte, le traitement et le réemploi de ces huiles en appoint d'une chaufferie bois.

Pour être attractif, le prix du mètre cube de l'huile filtrée devrait être de 700 ¤uros environ (soit un prix inférieur d'un tiers à celui du fuel).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles