abonné

De la culture à l’économie circulaire, les Scic s’imposent partout

De la culture à l’économie circulaire, les Scic s’imposent partout

© Comugnero Silvana - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Dans l’ADN des Scic priment l’intérêt général, la gouvernance partagée et l’ancrage local. Zoom sur deux projets aux identités très différentes, mais dont l’ancrage local est une signature forte.

En assouplissant leur statut, les Scic ont gagné d’autres terrains de jeu : politiques publiques, développement économique, filières innovantes… Chaque fois, leur initiative implique des valeurs de solidarité et de responsabilité avec un fort ancrage local et une gouvernance partagée.

La pionnière

Parmi les pionnières figure Okhra, un écomusée de l’ocre qui contribue à la sauvegarde et à la promotion des savoirs liés à la production de l’ocre et des matières colorantes dans les domaines du bâtiment, de la peinture, du papier et des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Les belles heures du mouton (ou de la chèvre, ou du cheval…) en ville

Les belles heures du mouton (ou de la chèvre, ou du cheval…) en ville

Ovins, caprins, bovins, équins investissent de nouveau les espaces publics. Exercer une pression modérée sur les milieux, préserver la biodiversité, évoluer là où l'homme et la machine vont avec difficultés, renforcer les liens :...

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Objectif ZAN : les décrets de la résilience… ou de la défiance

Objectif ZAN : les décrets de la résilience… ou de la défiance

Simon Davies : "L’urbanisme peut être un facteur facilitant pour la santé"

Interview

Simon Davies : "L’urbanisme peut être un facteur facilitant pour la santé"

Plus d'articles