Dossiers

Début de mandat : partir du bon pied

Franck Plasse

Sujets relatifs :

, ,
Début de mandat : partir du bon pied

depart_mandat

© surely - istock

Pour un duo élu-cadre, bien commencer, c’est avoir une bonne visibilité du point de départ et du point d’arrivée souhaités. Ainsi que des obstacles et des leviers à prendre en compte.

Un dixième de seconde. En début de mandat, lors de votre rencontre avec l’élu avec lequel vous allez travailler pendant a priori six ans, la première impression du conseiller municipal s’établira en un dixième de seconde… C’est la durée de construction de l’opinion initiale d’un individu envers un autre, calculée par le professeur Alexander Todorov du département de psychologie de l’université de Princeton ((First impressions : Making up your mind after a 100-Ms exposure to a face, Psychological Science numéro 17. Article disponible à l’adresse http://pss.sagepub.com/content/17/7/592.full.pdf + html (payant et en anglais)). Bien entendu, le chercheur ajoute qu’ensuite cet avis est susceptible d’évoluer, notamment en fonction du raisonnement cognitif du cortex préfrontal. Ouf, tout ne se décidera pas définitivement en un laps de temps aussi court ! Néanmoins les premiers instants avec votre élu impacteront durablement la relation ultérieure. Alors que faire au cours de la première réunion de travail avec votre élu référent ? Comment préparer ce rendez-vous ? Quelles suites y donner ? Voici une démarche simple, issue du croisement d’outils des domaines de l’analyse et de la communication((La matrice SWOT pour ce qui vient du domaine de l’analyse et le storytelling pour ce qui est emprunté au champ de la communication.)).

Définissez la situation initiale et la situation finale

La première étape consiste à préparer la réunion à venir, en définissant la situation initiale du service public placé sous votre responsabilité et concernant la délégation de l’élu que vous allez rencontrer. Pour cela, faites simplement deux listes : celle des points forts et celle des points faibles que vous constatez. La deuxième étape est la réunion proprement dite. Présentez ces deux listes à l’élu. Ensemble, amendez-les afin d’établir une situation initiale que vous partagez l’un et l’autre. Puis, qualifiez les points forts et les points faibles : pour chaque point fort, décidez s’il est « à développer », « à maintenir » ou « sans intérêt » ; pour chaque point faible, choisissez s’il est « à supprimer », « à réduire » ou « sans intérêt ». Enfin, à partir de cette base, accordez-vous la situation finale que vous visez et sur son échéance. Désormais, vous et votre élu avez en commun un point de départ et un objectif d’arrivée.

 La première impression de l’élu avec lequel vous allez travailler pendant six ans s’établira en un dixième de seconde.

Construisez une stratégie

La troisième étape est de nouveau une étape préparatoire. Et de nouveau avec deux listes à constituer. Comparez la situation initiale et la situation finale que vous avez définies : envisagez le passage de l’une à l’autre et listez d’une part les obstacles prévisibles et d’autre part les leviers utilisables pour y parvenir.

Enfin, retour avec votre élu pour la quatrième étape : présentez-lui les listes d’obstacles et de leviers. Puisez-y les éléments pour construire une stratégie permettant de passer de la situation initiale à la situation finale désirée. Vous voilà dotés de votre guide d’action.

 Faites régulièrement le point avec votre élu en actualisant la situation initiale, puis ses versions ultérieures.

Déroulez les étapes

Il vous reste à conduire les prochaines étapes : faites régulièrement le point avec votre élu en actualisant la situation initiale, puis ses versions ultérieures. Cela vous permet de vérifier que vous avancez bien vers la situation finale et que le rythme est compatible avec l’échéance fixée. En outre, avec cette méthode, vous constituez une mémoire du chemin parcouru pendant le mandat. À terme, à l’aide de ce panorama, le bilan sera facilité.

A FAIRE
• Qualifier les points forts et faibles de votre situation
• Développer ou maintenir les points forts
• Supprimer ou réduire les points faibles

A ÉVITER
• Penser que vous êtes le messie ou le sauveur
• Penser que vous avez le temps de faire vos preuves
• Penser que votre expérience vous sauvera

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

La où nous peinons à offrir des "Pass culture" permettant un accès complet et bon marché à nos musées, les Belges, Suisses et Allemand on une longueur d'avance. Peut-être pourrions-nous nous en inspirer ?Peut-être le haut...

19/10/2021 | Culture
Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Plus d'articles