Decaux perd une bataille

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les huit usagers qui avaient déposé plainte en décembre dernier contre la Sopumi, filiale de JCDecaux qui exploite les vélos en libre-service parisiens, les Velib', ont finalement obtenu gain de cause en passant par une procédure de conciliation. Ils s'étaient vus débiter de leurs comptes des sommes comprises entre 100 et 150 euros, la Sopumi les accusant d'avoir mal raccroché leurs bicyclettes. Les plaignants, qui niaient leur responsabilité, ont finalement obtenu d'être remboursés ; ils n'iront donc pas jusqu'au procès.
Source : Le Parisien / La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles