Déchets : après la redevance incitative, la poule !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un organisme chargé du traitement des déchets dans le Doubs propose à 15 familles du département d'accueillir deux poules chargées de picorer leurs déchets ménagers organiques, afin de réduire le volume de leurs poubelles.

Un "gallinacé peut picorer jusqu'à 150 kg de déchet par an. Il devient donc économique d'avoir des poules chez soi: elles mangent vos déchets et les transforment en oeufs", a expliqué dans un communiqué le Sybert (Syndicat mixte de Besançon et de sa région pour le traitement des déchets), qui couvre 198 communes du Doubs, soit près de 230.000 habitants.

Les 15 familles désirant tester l'opération "des poules pour mes déchets", de mars à juin 2013, seront accompagnées pour s'occuper des poules correctement. Elles devront peser leurs poubelles afin de constater l'allègement de leurs déchets.

En septembre dernier, l'agglomération de Besançon (180.000 habitants), dont le Sybert gère la collecte des déchets, avait mis en place une redevance incitative calculée en fonction du poids des ordures ménagères, afin d'inciter la population à réduire le volume et le poids des poubelles via le tri sélectif.

cc/afp

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles