Déchets : des poules pour valoriser l'organique

La Rédaction

Sujets relatifs :

Si l'idée n'est pas tout à fait nouvelle (la ville Belge de Mouscron l'a mise en oeuvre en 2010), c'est une première en France.

La ville de Pincé dans la Sarthe vient de se lancer dans la réduction des déchets en offrant aux ménages volontaires deux poules (et un sac de grains) qui seront chargées de picorer les déchets ménagers organiques.

Il faut dire que la commune est dans la zone d'élevage du Poulet de Loué.

Bien entendu, le ménage a du signer « un contrat d'adoption » avec des obligations : conserver les poules au moins deux ans (sans les cuisiner !), bien les traiter, leur offrir un abri la nuit contre les prédateurs. De leur côté, les poules se sont engagées à pondre des oeufs !

Et une poule peut absorber 150 kg de déchets organiques tout en produisant 200 oeufs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles