Déchets : l'Allemagne est-elle une référence ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Au cours du congrès annuel d'Amorce (les 18 et 19 octobre à Metz), une présentation de la situation française et allemande en matière de gestion des déchets a permis de montrer les différences mais aussi les convergences.

Côté convergence, les français et les allemands sont à quasi-égalité pour le poids des poubelles : 444 kilos par habitant et par an en Allemagne et 452 chez nous ! Mais l'avenir devrait favoriser la France avec une tendance à la baisse contrairement à l'Allemagne qui est en hausse.

Nous sommes plus performants (dans l'organisation) que les allemands (comme quoi...). Et c'est un spécialiste allemand qui l'affirme (Patrick Hansenkamp, Vice-Président de VKU qui rassemble collectivités et sociétés). L'Allemagne connaît des dysfonctionnements car la collecte est essentiellement privée. Mais l'amélioration est en vue puisque dès le 1er janvier 2015, les collectivités allemandes vont devoir collecter elles-mêmes papier, métal, plastique et verre de façon séparée.

Mais pour les résultats chiffrés, la collecte allemande est au 2/3 séparative. En France, c'est l'inverse, 2/3 sont en mélange avec une frilosité plus grande pour mettre en place la collecte séparée des biodéchets.

Et grande victoire pour l'Allemagne dans le domaine du recyclage : 62 % contre 36 % en France (malgré l'objectif de 45 % affiché par le Grenelle pour 2012 !).

Enfin, si la France est championne dans le nombre de filières REP (13 au total), les résultats ne sont pas bons en traitement. La mise en décharge est encore un véritable fléau (33 % des déchets contre à peine 10 % Outre-Rhin). Il faut dire que le coût de mise en décharge est de 80 ¤uros la tonne en France alors qu'il est de 140 ¤uros chez nos voisins.

La France dispose donc de leviers en ce domaine.

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles