Déchets : le producteur reste responsable

La Rédaction

Sujets relatifs :

Deux arrêts du Conseil d'État en date du 1er mars 2013 sont intéressants car ils ont annulé le contentieux sommant les propriétaires d'évacuer les déchets entreposés sur leurs terrains.

Le Conseil d'État confirme la responsabilité qui pèse sur le producteur et le détenteur de déchets en estimant que la responsabilité du propriétaire du terrain « ne revêt qu'un caractère subsidiaire ». On ne peut rechercher sa responsabilité que lorsque le producteur ou le détenteur de déchets est absent ou inconnu.

Dans le premier arrêt, le propriétaire est le producteur de déchets, il est donc responsable.

Dans le second, le producteur était connu et les sociétés propriétaires du terrain ne peuvent donc être regardées comme détentrices au seul motif de leur qualité de propriétaires.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles