Décret du 30 janvier 2012

La Rédaction

Sujets relatifs :

Décret n° 2012-147 du 30 janvier 2012 relatif aux conditions  de prise en compte de la certification dans le cadre de l'évaluation externe des  établissements et services sociaux et médico-sociaux, publié au Journal  officiel du 31 janvier 2012.

Les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS), qui  doivent procéder à des évaluations externes de leurs activités et de la qualité  de leurs prestations par un organisme habilité par l'Agence nationale  d'évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médico-sociaux,  peuvent également engager des démarches de certification de tout ou partie de  leurs activités et prestations par des organismes indépendants mentionnés à  l'article L. 115-28 du code de la consommation.

Afin d'articuler ces deux  démarches, l'article L. 312-8 du code de l'action sociale et des familles  prévoit que les certifications peuvent être prises en compte au titre de  l'évaluation externe. Le présent décret détermine les conditions de cette prise  en compte, étant précisé qu'il ne peut être reconnu de correspondance complète  entre la procédure de certification et l'évaluation externe.

Le projet de décret avait reçu l'avis favorable de la section sociale  du Comité national de l'organisation sanitaire et sociale le 22 septembre 2011  et l'avis favorable de la commission consultative d'évaluation des normes le 1er  décembre 2011.



pour lire et télécharger le décret cliquez ICI

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles