Définition nationale des actes prioritaires

La Rédaction

Sujets relatifs :

La présente circulaire précise, au sein des domaines prioritaires, les actes dont le contrôle présente un enjeu majeur et qui nécessitent de la part des préfectures un contrôle particulièrement vigilant.

La circulaire distingue désormais trois niveaux de contrôle :
- les priorités nationales,
- les priorités locales,
- et les contrôles aléatoires.
Le premier niveau (priorités nationales) a pour objectif de contrôler 100 % des actes définis comme prioritaires. Il s'agit de certains actes de la commande publique, d'urbanisme et de la fonction publique territoriale (la circulaire énonce la liste de ces différents actes).

Le second niveau (priorités locales) a un rôle de complément de dispositif et vise à effectuer un contrôle qui soit adapté au contexte local et notamment détecter les risques particuliers liés soit aux caractéristiques du département, soit à différents acteurs.
Il s'agit principalement des actes adoptés compte tenu des risques juridiques liés aux caractéristiques du département ou à la fragilité de certaines structures.

Enfin, le troisième niveau concerne les actes qui ne relèvent pas des deux premières catégories mais qui ne doivent pas pour autant être systématiquement exclus du contrôle, soit en raison de motifs constitutionnels, soit en raison de la mise en cause de la responsabilité de l'Etat par le juge administratif.

Pour en savoir plus :

Circulaire NOR: IOCB1202426C du 25 janvier 2012

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles