Denis Berthault (GFII, LexisNexis) - Les données publiques : une chance pour les documentalistes ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'intervention de Denis Berthault n'était pas prévu au programme, mais il a eu la gentillesse d'accepter de remplacer au pied levé Romain Tales (Etalab), retenu par un imprévu. Il a débuté son propos par une définition de l'open data, rappelant l'historique de la notion et son contexte juridique et un tour d'horizon de la situation dans le monde. En ce qui concerne la France, il a présenté Etalab et expliqué les rôles respectifs du COEPIA, de l'APIE, de la CADA et de la CNIL. Sans oublier de préciser l'antagonisme de certains de leurs intérêts...

Tout au long de son intervention, Denis Berthault a plaidé pour la mutualisation des contenus, des moyens et de l'expertise des collectivités, et regretté les projets isolés comme celui du département de Saône-et-Loire. Il a en outre insisté sur la transversalité nécessaire, en interne à chaque collectivité, pour mettre en place l'open data. Pour être mené à bien, un tel projet implique en effet juristes, DSI, documentalistes et nécessite une réelle impulsion politique. Il nous invite par ailleurs à la modestie : il faut commencer petit, regarder ce que font les autres et accepter que certaines données ne vont intéresser personne.

S'il défend la gratuité, il précise que celle-ci ne veut pas nécessairement dire mise à disposition pour réutilisation sans condition. Il existe des contrats de licence encadrant la réutilisation, comme celui proposé par Etalab.

Et les documentalistes dans tout ça ? Notre rôle est primordial, à condition de s'imposer dans les groupes de travail open data de nos collectivités car on ne viendra pas toujours nous chercher... Les attributs documentaires de la data ayant un impact significatif sur son potentiel de réutilisabilité (format, mise à jour, métadonnées...), l'expertise des documentaliste est une richesse évidente... à condition de bien connaître les formats et critères d'ouverture des données. C'est pourquoi Denis Berthault nous encourage vivement à nous former sur le web de données et le langage RDF.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles