Depuis 30 ans, certains départements ont chuté. D'autres se sont enrichis...

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

,
Depuis 30 ans, certains départements ont chuté. D'autres se sont enrichis...

AdobeStock_301090993

© AdobeStock

Les 30 dernières années auront été cruelles pour la Seine-St-Denis, le Val-d’Oise ou l’Essonne en matière de revenus de leurs habitants. Au contraire de Paris ou de la Haute-Savoie, où ils se sont envolés. La preuve en carte.

L’Insee a publié une étude mesurant l’évolution des revenus des Françaises et des Français. Le revenu fiscal moyen par habitant a été mesuré dans chaque département en 1984 et 2018. L’évolution de ces chiffres en dit long sur les logiques de territoires, ceux qui se sont enrichis et ceux qui se sont appauvris.

Comment lire la carte
L’Insee a mesuré la moyenne nationale du revenu fiscal des habitants. Un indice supérieur à 100 indique que le revenu fiscal moyen par habitant du département est supérieur à la moyenne de la France métropolitaine.
En 2018, le revenu fiscal moyen par habitant de l’Ain est supérieur de 5 % (104,7) à la moyenne de la France métropolitaine. Il était inférieur de 8% en 1998. La différence est donc de + 12,4.

Source : Insee - https://www.insee.fr/fr/statistiques/4965285

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles