Derrière le sexisme, la médiocrité

La Rédaction

Sujets relatifs :

Certain(e)s ont certainement été choqué(e)s par la dernière une de l'hebdomadaire L'Express qui titrait sur les femmes qui "gâchent la vie" de François Hollande. Les premières réactions sur cette une concernaient son caractère éminemment sexiste (voir sur Les Nouvelles news ou le jeu des 7 différences de Klaire fait grr). L'éclairage qu'apporte Daniel Schneidermann sur Rue89 est d'un autre ordre et plonge dans l'économie des médias. L'argument du trash qui rapporte ne semble pas emporter totalement son adhésion. Il évoque plutôt une stratégie peu avouable des groupes possédant ces journaux, qui auraient intérêt à les enfoncer dans la médiocrité et à les maintenir en grande fragilité financière pour de simples questions d'optimisation fiscale. Théorie tordue ? Pas tant que ça. Le journaliste Jean Stern en a même tiré un essai (parution aujourd'hui), que je vais m'empresser de commander chez mon libraire préféré.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles