Des applications comme s'il en pleuvait

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'office de tourisme de Biot, sur la Côte d'Azur, lance une application interractive pour valoriser le travail de ses artistes et artisans (via Tourmag.com). En Paca également, vient de sortir une application mobile qui  conduit sur les scènes de tournage des nombreux films réalisés dans cette région. A lire sur etourisme.info. Et dans cet estimable blog j'ai récemment publié un article point de vue sur le fait qu'il faut sérieusement se poser la question de l'intérêt d'applications couteaux suisses qui proposent de nombreux services. Ma préférence va plutôt à la règle : un usage = une application.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles