Des associations contre la politique du thermomètre

La Rédaction

Sujets relatifs :

Des associations de lutte contre le mal-logement ont interpellé lundi dans un communiqué le Premier ministre, réclamant une action plus rapide des préfets qui doivent mettre en oeuvre des projets territoriaux de sortie de l'hiver, afin de ne plus remettre à la rue des SDF à la fin du plan hivernal.


Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé le 1er novembre sa volonté d'en finir avec "la politique du thermomètre", qui consiste à remettre à la rue au printemps les SDF hébergés pendant l'hiver.

Les associations, réunies dans le Collectif des associations unies pour une nouvelle politique du logement, ont pris "acte de cette annonce, qui témoigne d'une volonté d'engager des réformes structurelles à la hauteur de la crise sociale".

Mais elles déplorent que "dans la plupart des départements, les préfets n'ont pas commencé à élaborer les projets territoriaux de sortie de l'hiver. Dans ce contexte, nous sommes très inquiets de voir une nouvelle fois la gestion saisonnière de l'urgence se pérenniser".

Fin octobre, une circulaire du ministère du Logement indiquait que les préfets de région devront établir d'ici fin janvier des projets territoriaux de sortie pour l'hiver 2012-2013.

"Ces projets doivent permettre d'anticiper la fin de la période hivernale et éviter les remises à la rue à son issue. Ils seront établis sur la base de diagnostics partagés (...) et devront comporter des objectifs chiffrés", précisait la circulaire.

Les associations, dont Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre ou encore la Croix-rouge française, déplorent "que 3 personnes sur 4 qui sollicitent le 115 n'obtiennent pas de prise en charge faute de places disponibles".

Elles regrettent que "les plans hivernaux s'organisent comme chaque année en utilisant des locaux précaires inadaptés (retour des lits de camp dans les casernes, gendarmeries, locaux hospitaliers, gymnases, hôtels,...) qui ne respectent pas les normes d'accueil et qui devront fermer au printemps prochain".

caz/jag/efr

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Interview

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Le collectif « Nos services publics » a mené une grande enquête, du 30 avril au 31 août 2021, pour sonder l’état d’esprit des agents publics. Le résultat est effarant : 80 % d’entre eux expriment un sentiment...

02/12/2021 |
Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Plus d'articles