Des cotisations à la CNRACL impliquent-elles systématiquement un statut de fonctionnaire ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Seize années de cotisations à la CNRACL ne consacrent pas un statut de fonctionnaire en l'absence d'arrêté de nomination de l'agent en qualité de stagiaire puis de titulaire, mais le préjudice doit être indemnisé.

 Un agent territorial des services techniques avait été recruté dans une commune en 1988. Pour les années 1988 à 2004, les bulletins de paie de l'intéressée mentionnaient sa qualité d'agent titulaire ainsi qu'un précompte des cotisations de retraite au profit de la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL).

La juridiction d'appel a estimé qu'en l'absence d'arrêté du maire nommant l'agent en qualité de stagiaire, puis la titularisant, l'intéressée avait la qualité d'agent contractuel. La situation de l'agent n'avait été révélée qu'en 2004. Le maire avait alors, après avoir tenté de régulariser la situation avec effet rétroactif, nommé l'intéressée en qualité d'agent d'entretien stagiaire en 2005, puis l'avait titularisée en 2006.

La CAA a considéré que la commune avait commis une faute qui était la cause directe du préjudice financier de l'agent résultant de la perte d'une chance sérieuse d'être titularisée dès l'année 1989 (il ressortait en effet des pièces du dossier que la commune avait l'intention de la recruter en qualité de fonctionnaire en 1988).

La CAA a condamné la commune à verser à l'agent une somme de 14 000 ¤ en réparation de son préjudice.

(CAA Lyon - 26 janvier 2010 - n° 08 LY 00688).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Interview

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles