Des états généraux de l'action sociale au département d'Ille et Vilaine

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une intersyndicale a généré la tenue d'états généraux de l'action sociale qui ont permis d'aboutir à des mesures concrètes adoptées par l'assemblée départementale.

Suite à un malaise exprimé par les agents des services de l'action sociale du département d'Ille et Vilaine (4000 agents), une intersyndicale (CGT - CFDT et SUD) s'est créée et a proposé la tenue d'états généraux de l'action sociale. La direction générale a accepté cette proposition en suggérant une démarche construite en commun et en inscrivant ce dialogue dans la durée.

Entre octobre 2010 et juin 2011, 6 rencontres réunissant plus de 450 participants ont été organisées dans différents points du territoire, pour débattre de l'action sociale départementale. Dans le même temps, plus de 350 contributions individuelles ont été recueillies.

Ces travaux ont permis l'adoption de mesures concrètes lors de la session de l'assemblée départementale de juin 2011.

Dans le domaine de la protection de l'enfance, il est prévu de recruter une cinquantaine d'agents familiaux (pour anticiper les départs prévisibles) et une vingtaine de familles d'accueil. Certains départs en retraite ne seront pas renouvelés afin que les postes libérés soient réaffectés aux secteurs en tension.

Au niveau des territoires, les états généraux ont fait apparaître dans le sud du département une insuffisance de l'offre d'accueil qui devrait donc être renforcée.

L'ensemble de ces préconisations fait actuellement l'objet d'une évaluation chiffrée afin d'être inscrite au budget primitif 2012. Le montant total de ces initiatives pourrait avoisiner les 2 à 3 millions d'euros.

Un comité de suivi a également été instauré pour s'assurer de la mise en oeuvre de ces mesures dans la durée.

Contact :
Laurence QUINAUT - Directrice générale des services.
Tél. 02 99 02 35 35.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles