Des microorganismes mangeurs de CO2 produisent de nouvelles ressources valorisables

La Rédaction

Sujets relatifs :

Après deux années de travaux en commun, les entreprises RWE (l'un des quatre grands énergéticiens allemands) et l'entreprise de biotechnologies Brain AG viennent de franchir une nouvelle étape dans leur projet de recherche sur les microorganismes mangeurs de CO2 à Niederaussem (Rhénanie du Nord-Westphalie). Parmi les quelque 3.000 microorganismes testés, 29 viennent d'être sélectionnés pour leurs caractéristiques génétiques leur permettant de croître avec du CO2 et de valoriser ce dernier.

Ces microorganismes se nourrissent de CO2, issu notamment des fumées des centrales à charbon de RWE à Niederaussem, à une température de 60°C, facilement obtenue à proximité de ces centrales thermiques. Ces microorganismes sont ensuite capables de transformer le CO2 en biomasse. Une fois sèche, celle-ci peut servir comme matériau isolant dans le secteur du bâtiment. Une autre possibilité vise à transformer cette biomasse en biomatériaux, en produits chimiques intermédiaires ou raffinés ou encore en bioplastiques.
pour en savoir plus...
 

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles