Déserts médicaux : Touraine contre la contrainte

La Rédaction

Sujets relatifs :

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a indiqué mardi qu'elle n'était pas favorable à la contrainte pour résoudre le problème des déserts médicaux, mais a laissé entendre que le gouvernement pourrait revoir sa position si la concertation n'aboutit pas.

"Je crois qu'il doit y avoir des contraintes pour ce qui est du prix que payent les Français (...), donc la contrainte elle est de ce côté-là. En revanche pour ce qui est de l'installation (des médecins), aujourd'hui, je joue la carte de la négociation, de la concertation et du dialogue", a déclaré la ministre sur France Culture.

"Si nous n'aboutissions pas, nous serions amenés sans doute à revoir les choses", a-t-elle aussitôt ajouté.

Contre toute attente et rompant avec sa position habituelle, le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom) a remis en cause fin mai la liberté d'installation des médecins, préconisant de contraindre les jeunes praticiens à s'installer cinq ans dans la région où ils ont été formés.

Reconnaissant que la question des déserts médicaux est "un des grands défis et une des grandes inégalités (...) apparus au cours des dernières années", Mme Touraine a estimé que "la première mesure à prendre, c'est de revoir les études médicales".

Selon elle, "il faut évidemment multiplier, imposer les stages", les jeunes médecins formés dans les hôpitaux en centre-ville ayant peu l'occasion de pratiquer en zone rurale.

"Il faut aussi répondre aux préoccupations des jeunes médecins", donc "nous devons mettre en place des pôles de santé de proximité", a ajouté Mme Touraine.

Concernant les dépassements d'honoraires, Mme Touraine a indiqué que l'objectif du gouvernement était de parvenir à "un encadrement des dépassements d'honoraires qui ont complètement dérapé". Elle avait annoncé dimanche l'ouverture prochaine de négociations sur ce point entre l'assurance maladie, les syndicats de médecins et les complémentaires.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Interview

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles