Deux façons de développer la diffusion du spectacle vivant sur les territoires

La Rédaction

Sujets relatifs :

Culture & Départements avait choisi le département du Pas-de-Calais pour organiser son colloque national  sur le thème « Coopération et recomposition territoriale ».

Le Pas-de-Calais... un département des plus peuplés de France (1,5 million d'habitants)  et des plus urbanisés bien que sans grande métropole (la capitale, bien qu'hors département, s'appelle Lille...) . Au-delà des trois pôles métropolitains (Calais, Arras et Boulogne-sur-Mer), on y trouve, notamment dans le sud du département, des villages et des bourgs-centre ruraux ainsi que des zones industrielles en difficulté ; le chômage culmine à 13,2 %, avec son lot de souffrances... Et pourtant le Conseil général ne baisse pas les bras et mise sur la culture.

Il soutient sur son territoire deux Scènes nationales : Culture Commune à Loos-en Gohelle et le Channel à Calais, ainsi que la Comédie de Béthune (CDN). Le Conseil général est aussi opérateur... en archéologie, organisateur d'un festival et prochainement d'une saison départementale. Outre son effort pour le patrimoine (588 édifices classés ou inscrits et 8 800 objets mobiliers protégés), la Coupole d'Helfaut (centre de mémoire et d'histoire), le futur musée départemental dédié aux peintres de la Côte d'Opale et bien entendu le Louvre-Lens créé dans ce territoire improbable déclassé par l'histoire industrielle(avec des dispositifs de médiation pour les collégiens), le Conseil général a également renforcé la proximité territoriale en mettant en place, sur ses neuf grands territoires, des référents Culture chargés de développement.  Puis il a mis en oeuvre un dispositif d'aide aux saisons culturelles intercommunales avec les communautés de communes qui souhaitaient s'engager dans une programmation artistique et culturelle professionnelle sur trois années. 17 sont aujourd'hui concernées. Un atelier s'est demandé comment une telle relation verticale du Département pouvait se transformer en coopération horizontale contractuelle et faire émerger des projets culturels de territoire.

En Bourgogne, de façon plus indépendante et bénévole, 17 responsables de structures de diffusion culturelle , constatant d'une part  l'absence de coopération entre les acteurs culturels, d'autre part la brièveté de vie des créations (en moyenne 5 représentations, 3 en danse) et enfin  le faible nombre de compagnies ou projets émergents en région, ont parié sur l'union de leurs forces. Ils ont créé en 2011 le réseau AFFLUENCES, qui bénéficie du soutien de la DRAC (20 000 ¤) et de la Région (25 000 ¤). L'association regroupe dorénavant 25 structures culturelles des quatre départements bourguignons (des petites scènes + l'une des trois scènes nationales), chacune étant  maître d'oeuvre d'une saison de spectacles à l'échelon d'un territoire de proximité. Chaque année, Affluences aide financièrement (par des contrats de co-diffusion, 16 en 2012, et des avances de trésorerie) la diffusion régionale d'une quinzaine de projets aux formes innovantes, avec la recherche d'un équilibre territorial et disciplinaire (théâtre - danse). Chaque spectacle est soutenu au départ par un responsable de structure qui le parraine, et chaque structure s'engage à acheter au moins un projet (deux si c'est un spectacle jeune public).
Parfois, (ce fut le cas pour un spectacle de la Cie Marie Braun-La Farfalla), une synergie permet d'allier sur un même territoire une aide à la création appoertée par le Département (ici le CG de Saône-et-Loire), sa diffusion grâce à Affluences, et une action culturelle autour de ce spectacle par le Pays.

Nous ont donc été exposés deux types d'initiatives qui reflètent deux manières d'articuler la diffusion artistique avec les territoires, en fonction de leurs spécificités, notamment de leurs forces et des désirs de travailler en partenariat.

François Deschamps

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles