abonné

Dis-moi le statut de ton Ehpad, je te dirai combien tu paieras

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

, ,
Dis-moi le statut de ton Ehpad, je te dirai combien tu paieras

518_ouvfinance_ehpad.AdobeStock_37098687

© Peter Atkins - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le prix des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) dépend de nombreux facteurs : la localisation, la nature juridique de l'établissement, l'ancienneté du bâti, l'habilitation à l'aide sociale... Petit tour d'horizon pour y voir plus clair.

Article publié le 26 avril 2018

Dans le dernier numéro d’Accès territoires, publié en janvier par la Banque postale, on trouve un intéressant comparatif des tarifs facturés aux résidents par les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), en fonction de leur statut.

Le tarif est plus élevé dans les zones urbaines  que dans les zones rurales

Reprenant les chiffres de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), la Banque postale[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles