Du biocarburant à partir de déchets de bois

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'université technologique de Eindhoven (TU/e) en Belgique a l'intention de fabriquer des biocarburants à partir de ses propres déchets de bois. Les pompes à essence seront installées sur le campus de l'université. A l'avenir, le personnel sera en mesure de remplir le réservoir de leur voiture avec un mélange d'essence ou de diesel et de biocarburant. Des chercheurs de la TU/e développent actuellement un réacteur de démonstration à petite échelle qui va traiter 40 tonnes de déchets de bois par an qui seront transformés en biocarburant. Avec ce projet, la TU/e vise à démontrer la viabilité de la production de carburant à petite échelle, à partir de ses propres déchets, respectueux de l'environnement et à des prix compétitifs.

Le carburant que l'université souhaite produire est le CyclOx, une variante de diesel brevetée par la TU/e qui réduit les émissions de suie. Un mélange de gazole standard et de CyclOx sera très prochainement disponible à la pompe de la TU / e. L'ajout de 10 pour cent de CyclOx au gazole standard réduit les émissions de suie de près de 50%, comme le signale la recherche récente de Michael Boot, dans le cadre de travaux sur la technologie de combustion conduit par le prof. Philippe de Goey. Le principe du CyclOx, c'est qu'il retarde le début de la combustion, ce qui donne plus de temps à l'air et au carburant diesel de se mélanger. Cela permet un processus de combustion plus propre. En outre, ce carburant répond à la norme prévue par l'UE qui recommande que les carburants contiennent 10% de biocarburants en 2020.

Pour en savoir plus...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles