Du bon usage des différents types de classification

La Rédaction

Sujets relatifs :

Michel Roberge relève dans ses Carnets que la classification à facettes tend à s'imposer comme alternative à la classification hiérarchique traditionnelle. Plus pratiques, plus souples et plus simples à utiliser par tous, les classifications à facette ne doivent pas pour autant remplacer les taxonomies mais au contraire les compléter, les enrichir et ainsi faciliter la recherche d'information. Si la classification hiérarchique est plus lourde à mettre en place, son usage permet ensuite un gain de temps évident en termes d'accès aux documents.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles