Du bon usage des différents types de classification

La Rédaction

Sujets relatifs :

Michel Roberge relève dans ses Carnets que la classification à facettes tend à s'imposer comme alternative à la classification hiérarchique traditionnelle. Plus pratiques, plus souples et plus simples à utiliser par tous, les classifications à facette ne doivent pas pour autant remplacer les taxonomies mais au contraire les compléter, les enrichir et ainsi faciliter la recherche d'information. Si la classification hiérarchique est plus lourde à mettre en place, son usage permet ensuite un gain de temps évident en termes d'accès aux documents.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles