Du bon usage des différents types de classification

La Rédaction

Sujets relatifs :

Michel Roberge relève dans ses Carnets que la classification à facettes tend à s'imposer comme alternative à la classification hiérarchique traditionnelle. Plus pratiques, plus souples et plus simples à utiliser par tous, les classifications à facette ne doivent pas pour autant remplacer les taxonomies mais au contraire les compléter, les enrichir et ainsi faciliter la recherche d'information. Si la classification hiérarchique est plus lourde à mettre en place, son usage permet ensuite un gain de temps évident en termes d'accès aux documents.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles