abonné

Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 1 : La force de l’enracinement

Jerôme Lenoir
Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 1 : La force de l’enracinement

militaire1-enracinement-AdobeStock_93143752

© mike166146 - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Dans « Qu’est-ce qu’un chef ? », Pierre de Villiers décortique les qualités du leadership militaire. Mais on voit à la lecture de l’ouvrage que ces dernières sont tout aussi valables pour les dirigeant territoriaux. La première partie de notre analyse de cet ouvrage est consacrée aux défis que doivent relever les leaders.

Devenu auteur à succès et coqueluche des médias avec son premier ouvrage « Servir », publié en 2018 après son limogeage par le président de la République, le Général Pierre de Villiers récidive avec un ouvrage au titre évocateur, voire provocateur, « Qu’est-ce qu’un chef ? », paru en octobre 2018. L’ancien chef d’État-major des armées devenu consultant en stratégie d’entreprise qui, en 43 années de vie militaire,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles