abonné

Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 2 : « L’Homme est ce qu’il fait »

Jerôme Lenoir
Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 2 : « L’Homme est ce qu’il fait »

militaire2-exemplarite

© jivimages - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

En quoi est-on un chef ? Pierre de Villiers a conçu un ouvrage dans lequel il décrit avec minutie les qualités de celui ou celle qui dirige. Après une première partie consacrée à l’ancrage sur le terrain, il décrit en détail les capacités que doivent cultiver celles et ceux qui aspirent à diriger.

L’auteur réhabilite tout d’abord la notion d’exemplarité comme qualité cardinale en matière de management, en citant Malraux en exergue (« L’Homme est ce qu’il fait »). Relevant qu’ « on n’a jamais rien trouvé de plus solide ni de plus efficace que l’exemplarité comme fondement d’un management réussi », il rappelle utilement que le chef doit incarner par ses valeurs, la clarté du cap qu’il indique, la justesse de ses décisions et le courage[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles