abonné

Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 3 : Une vraie expertise du leadership

Jerôme Lenoir
Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers - 3 : Une vraie expertise du leadership

militaire3-servir-AdobeStock_198137448.jpeg

© adam121

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Troisième partie de notre série consacrée au livre de l’ancien chef d’État major des armées. Les recettes qu’il prône pourront plaire aux territoriaux, même si sa vision des territoires est parfois marquée par le conservatisme.

Certes, l’ouvrage de Pierre de Villiers n’est pas exempt de toute critique et peut interroger à certains égards sur le décalage entre celui qui fut quatre années durant le patron des armées et la réalité du fonctionnement des organisations civiles, publiques et privées.

Un discours anti-élites

Ainsi lorsque le Général assène que le chef « ne discute pas son époque, il l’épouse », on peut y voir le marqueur pas forcément positif d’une armée confinée à son rôle stratégique et opérationnel mais dont le devoir de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles