Du nouveau dans l'accès aux circulaires...

La Rédaction

Sujets relatifs :

... mais pas dans le sens où on l'espérait. Le site Circulaires.gouv.fr vient d'entrer dans le giron de Légifrance et en devient l'une des composantes. Ce qui aurait pu être une excellente nouvelle vient au contraire compliquer un peu plus la tâche des documentalistes et des veilleurs.

Cette nouvelle version ne propose toujours pas de flux RSS, ni même de newsletter, et les modalités d'accès aux textes sont encore moins pratiques. Depuis la page d'accueil de Légifrance, il faut en effet se rendre dans la rubrique "Le Journal officiel de la République française > Autres publications légales en ligne", à droite de l'écran, puis cliquer sur "Circulaires.gouv.fr". La page d'accueil a été toilettée et reprend la charte graphique, récemment modifiée, de Légifrance. Pour accéder aux textes, c'est encore moins simple qu'avant :

- fini l'accès thématique disponible dans le menu de gauche, seules deux pages de "circulaires et instructions récentes" sont accessibles dans le pavé du milieu ;
- les textes signalés sont toujours présentés par date de signature décroissante et non par date de mise en ligne ;
- il est toujours impossible de faire un lien vers la notice de la circulaire (lien dynamique), seul le fichier PDF bénéficie d'une URL fixe ;
- la recherche par date de mise en ligne est impossible. C'est pourtant techniquement faisable, puisque le champ correspondant existe...
- l'accès par thématique reste possible... mais uniquement via la recherche avancée.

Le bilan de cette migration est donc extrêmement décevant. Elle aurait pourtant été l'occasion d'améliorer les modalités d'accès et de diffusion des textes. Par ailleurs, il aurait été appréciable de pouvoir profiter de la puissance du moteur de recherche de Légifrance pour pouvoir interroger la base des circulaires en même temps que celle du Journal Officiel.

La base de circulaires prend donc un peu plus des allures de forteresse inexploitable, de bon vieux catalogue de bibliothèque dans lequel seuls les heureux initiés seront en mesure de ne trouver que ce qu'ils cherchent. Circulaires.gouv.fr n'est décidément pas un outil de veille, auquel on ne demande pourtant pas grand-chose : des flux, une lettre d'info (même le JO en diffuse une depuis le siècle dernier !) et on s'estimera déjà ravi. Ce renfermement va par ailleurs complètement à l'encontre de la politique affichée transparence et de libération des données. Dans ce contexte, il serait tout de même logique d'encourager la diffusion du droit, ce droit qu'on "simplifie" pourtant à grand renforts d'ordonnances...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles