Eau, assainissement, déchets... : l'écotaxe poids lourds vous concerne !

La Rédaction

Sujets relatifs :

A partir du 1er octobre 2013, la nouvelle « écotaxe » poids lourds va entrer en vigueur. Elle va s'appliquer à la plupart des véhicules de transport de marchandises dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes (sauf les véhicules circulant dans les départements d'outre-mer).

Si les engins de chantier ou les véhicules des services de la voirie des collectivités locales ne sont pas concernés, les véhicules de plus de 3,5 tonnes utilisés pour les services de l'eau, de l'assainissement et des déchets pour des transports de matériaux, produits, matériel ou déchets de quelque nature que ce soit, sont dans le champ d'application de l'écotaxe poids lourds : camions bennes, hydrocureurs, véhicules ateliers...

Cependant, elle ne s'applique que pour des trajets effectués par ces véhicules assujettis sur certains réseaux routiers.

Après enregistrement des véhicules assujettis, le « prestataire commissionné » (Ecomouv) fournit gratuitement (avec caution) un « équipement électronique embarqué avec GPS » qui transmettra automatiquement les informations au système central.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles