EAU : avertissement pour un charbon actif.

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Direction Générale de la Santé (bureau de la qualité des eaux) a émis le 3 avril dernier, un avertissement relatif à un charbon actif en grain (CAG) suspecté de relarguer de l'arsenic.

Le bureau de la qualité des eaux a, en effet, reçu un signalement d'un évènement rencontré fin mars lors de l'analyse avant mise en service d'une unité de traitement des pesticides. Il semblerait que le CAG distribué par la société CHEMVIRON CARBON sous la référence « CARBSORB38 » puisse être à l'origine de relargage d'arsenic dans l'eau.

Il est donc recommandé aux exploitants qui peuvent être concernés de mesurer la concentration en sortie usine. Si celle-ci est avérée, il convient de laver le CAG de manière importante.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles