EAU : avertissement pour un charbon actif.

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Direction Générale de la Santé (bureau de la qualité des eaux) a émis le 3 avril dernier, un avertissement relatif à un charbon actif en grain (CAG) suspecté de relarguer de l'arsenic.

Le bureau de la qualité des eaux a, en effet, reçu un signalement d'un évènement rencontré fin mars lors de l'analyse avant mise en service d'une unité de traitement des pesticides. Il semblerait que le CAG distribué par la société CHEMVIRON CARBON sous la référence « CARBSORB38 » puisse être à l'origine de relargage d'arsenic dans l'eau.

Il est donc recommandé aux exploitants qui peuvent être concernés de mesurer la concentration en sortie usine. Si celle-ci est avérée, il convient de laver le CAG de manière importante.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles