Publi-rédactionnel

Écologie : quel impact sur l'immobilier ?

Sujets relatifs :

,
Écologie : quel impact sur l'immobilier ?

D'ici à 2028, l'État français entend en terminer avec les passoires thermiques. Dès 2023, celles-ci ne seront plus considérées comme un logement décent. L'écologie prend ainsi de plus en plus d'ampleur dans le secteur de l'immobilier. Mais quel est le véritable impact de l'écologie sur le logement ? Comment construire des logements durables ? Explications.

Construire de façon durable, un enjeu pour la planète

Aujourd'hui, construire durablement est devenu un enjeu au cœur du développement durable et de la conservation de la planète. Depuis la loi Grenelle de l'environnement de 2007, les lois à vocation environnementale se sont multipliées, notamment dans le secteur du bâtiment. Il faut aussi savoir qu'en 2007, l'immobilier représentait 40 % de la consommation énergétique de la France et près d'un quart des émissions de gaz à effet de serre. C'est pour cette raison que la réduction de l'impact environnemental est devenue une priorité. En seulement 5 ans, la consommation d'énergie des bâtiments publics a ainsi été réduite de 40 %. Et, aujourd'hui, la lutte contre les passoires thermiques s'est intensifiée. Dans cette optique, les logements considérés comme tels ne seront plus catégorisés comme décents dès 2023. L'objectif restant d'inciter les propriétaires à réaliser des travaux de remise à niveau énergétique.

POURQUOI SE TOURNER VERS UNE CONSTRUCTION PLUS DURABLE ?

Que l'on habite dans son logement ou qu'on le loue, les mesures écologiques permettant de réaliser des économies d'énergie sont nombreuses. Dans l'ancien, il est, par exemple, possible de bénéficier de MaPrimeRénov'. Il s'agit ici de réduire la dépendance au gaz ou au fioul et de privilégier des énergies renouvelables. Pour ce qui est des constructions neuves, de nouveaux matériaux sont utilisés. Ils sont généralement naturels et permettent de conserver la chaleur en hiver. On pensera notamment au bois, au chanvre ou encore au liège. Du côté des fenêtres, le vitrage à isolation renforcée a été reconnu plus efficace qu'un simple double vitrage. C'est donc l'occasion de réaliser plus d'économie et de profiter d'une meilleure isolation. Qu'il s'agisse d'un investissement locatif ou de l'achat d'une résidence principale, il est aujourd'hui important de prendre en compte les normes écologiques et énergétiques relatives à la construction des nouveaux bâtiments.

ÉCOLOGIE ET ÉCONOMIE, EST-CE COMPATIBLE ?

À l'heure actuelle, une maison éco-responsable demeure plus onéreuse qu'une maison traditionnelle. Les dépenses budgétaires sont plus conséquentes et l'utilisation de matériaux respectueux de la planète pourrait alourdir de 10 % à 20 % le prix d'une construction. Néanmoins, les économies réalisées par la suite permettront d'équilibrer les dépenses, les factures mensuelles se réduisant considérablement. Par ailleurs, il faut savoir que le crédit d'impôt transition énergétique offre l'opportunité aux propriétaires d'améliorer la consommation énergétique de leur habitat, dans la mesure où les travaux sont effectués par une entreprise agréée RGE. Alors que les Français prennent de plus en plus en compte l'aspect écologique lorsqu'ils ont pour projet d'investir dans un bien immobilier, des prêts écologiques se développent également.

Le prêt écologique, une aide aux travaux

Les organismes financiers sont toujours plus nombreux à proposer des prêts écologiques servant à financer des travaux d'économie d'énergie dans les logements anciens. Deux options existent :

  • Le prêt écologique.
  • Le prêt écologique à taux zéro.

En parallèle, les aides de l'État, mais aussi des établissements publics et de l'ANAH sont également accessibles. L'idéal est donc de contacter ces organismes avant de souscrire à un quelconque prêt. Ainsi, vous pourrez établir plus précisément votre plan de financement. Les travaux réalisables par le biais d'un prêt écologique sont déterminés par le code des impôts. En fonction de leur nature, un propriétaire pourra être éligible à l'éco-PTZ. Il faut savoir que ses conditions d'attribution ne sont pas soumises à un plafond de ressources fixe. Par ailleurs, les deux types de prêts peuvent être cumulés dans le cas où le montant des travaux dépasserait les 30 000 euros.

COMMENT OBTENIR UN PRÊT ÉCOLOGIQUE ?

Pour obtenir un prêt écologique, il n'est pas obligatoire d'avoir un livret de développement durable et solidaire (LDDS). De la même façon que pour tout autre crédit, la banque analyse le profil de chaque demandeur avant de donner son accord. L'objectif de votre banquier restant de s'assurer que vous pourrez rembourser les mensualités sans difficulté. À noter que le taux de ce genre de crédit est généralement plus bas que celui d'un prêt classique. Pour obtenir un emprunt écologique, il est aussi nécessaire de fournir une attestation ou un devis émanant de l'entreprise qui se chargera de réaliser les travaux. Ce document devra certifier de leur caractère écologique. Vous ne pourrez donc réaliser vous-même les travaux de rénovation énergétique si vous voulez bénéficier d'un crédit écologique.

Les solutions pour bénéficier d'un logement plus respectueux de la planète et moins consommateur en énergie sont donc multiples. Depuis le début de l'année, la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs est aussi entrée en vigueur, sous le nom de RE2020. Son objectif est de réduire les émissions de carbone des constructions neuves. Le secteur de l'immobilier va donc être dans l'obligation de prendre en compte cette nouvelle norme et proposer des programmes neufs utilisant des matériaux renouvelables.

Contenu proposé par Empruntis

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Causes et conséquences budgétaires de la verticalité

Causes et conséquences budgétaires de la verticalité

Dans cette discipline plus que dans toute autre, les décisions sont prises en haut et elles sont appliquées en bas. La construction d’un budget local laisse bien peu de place aux bonnes résolutions managériales de participation ou...

27/12/2021 | Analyse débat
Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

L’arène n’a plus la cote

L’arène n’a plus la cote

Budget vert : les pionniers veulent aller plus loin

Budget vert : les pionniers veulent aller plus loin

Plus d'articles