abonné

Élections, piège à complications

Eric Landot

Sujets relatifs :

,

La réforme de la désignation des élus communautaires fait débat. Les sénateurs ont complexifié, presque à l’infini, un régime qui eût pu être simple. Les élus comme les cadres territoriaux vont devoir faire un effort pour maîtriser ce nouveau jeu et, si possible, pour y gagner.

La commune compte-t-elle 1 000 habitants, voire plus ? ou moins ? A-t-elle un siège au conseil de communauté ? ou de 2 à 4 sièges ? voire plus ? Sur la base de ces questions, se développent toute une série de sous-hypothèses que l’on peut résumer comme dans le graphique ci-dessous. À chacun de tenter de se frayer un chemin dans cette arborescence de situations… Schématiquement, pour les moins de mille habitants, le régime électoral municipal actuel se trouve maintenu avec juste[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles