Elu bricoleur

La Rédaction

Sujets relatifs :

La cour d'appel de Nancy a condamné Claude Biwer, sénateur de la Meuse et maire de Marville, à 2 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende et 5 ans d'interdiction des droits civiques, civils et de famille. L'élu était poursuivi pour « prise illégale d'intérêt » : trois agents de la commune avaient travaillé à plusieurs reprises entre 2002 et 2005 à la rénovation de la maison personnelle du sénateur, ainsi qu'à l'aménagement d'un appartement attenant et à celui d'une auberge dont l'élu détient 60 % des parts. Il a annoncé qu'il allait former un pourvoi en cassation ; c'est désormais la seule manière pour lui d'échapper à l'inéligibilité.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles