abonné

Emplois à temps non complet : nouveau levier de flexibilité dans les collectivités

Anne-Laure Vojique

Sujets relatifs :

, ,
Emplois à temps non complet : nouveau levier de flexibilité dans les collectivités

RH_emploi-perm_©sedric--AdobeStock_135859906

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le décret n° 2020-132 du 17 février 2020 modifie les dispositions statutaires applicables aux fonctionnaires territoriaux nommés dans des emplois permanents à temps non complet. Il change aussi la procédure de recrutement pour pourvoir les emplois permanents de la fonction publique ouverts aux agents contractuels. On en sait désormais un peu plus sur le recrutement d’agents publics territoriaux, titulaires et non, sur des emplois à temps non complet lorsque la quotité de temps de travail est inférieure à 50 %.

La loi de transformation de la fonction publique a introduit des modifications sur le recours aux agents contractuels dans le statut général de la fonction publique et dans ceux de ses trois versants.

Ainsi, l’article 21 de la loi du 6 août 2019 a modifié[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles