Emprunts toxiques des collectivités locales : l’étau se resserre dangereusement

Christine Cathiard

Sujets relatifs :

,
Emprunts toxiques des collectivités locales : l’étau se resserre dangereusement

M.NOMIZED_-_Gazmask

© Mnomized

Cet article de la Tribune nous dit comment les collectivités locales, qui ont souscrit par le passé des emprunts toxiques, ont jusqu’à mars 2015 pour signer un protocole d’accès à un fonds de soutien créé par la loi. Cependant, pour bénéficier de ce fonds, elles devront arrêter de poursuivre les banques en justice. Un choix sous haute tension.
« Plus le temps passe, et plus l'avenir pour les collectivités locales victimes des crédits toxiques semble s'assombrir, nous explique la Tribune. Un fonds de soutien a bien été créé pour sortir ces collectivités de la spirale négative – il doit être doté de 100 millions d'euros par an sur quinze ans, soit 1,5 milliard d'euros en tout –, mais il semble bien insuffisant au regard des indemnités de remboursement anticipé qui seraient dues par ces collectivités locales parfois en grande difficulté financière. Celles-ci s'élèveraient à 6 milliards d'euros si l'on en croit les discussions des acteurs concernés en coulisse. »Pour lire la suite c’est ici. Pour les commentaires, c’est juste après cet article ! Retrouvez tous nos articles sur les emprunts toxiques :- Notre dossier sur les emprunts toxiques- Les PPP dans le viseur des CRC- Emprunts toxiques : des HLM en danger

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles