abonné

Emprunts toxiques : les vraies et les fausses négociations

Bruno Wertenschlag

Sujets relatifs :

Certains intermédiaires peu scrupuleux proposent aux collectivités de les aider à renégocier leurs contrats toxiques avec les banques. Le problème est qu’il semble qu’ils soient rémunérés par ces dernières. Peu étonnant donc que les collectivités risquent de sortir perdantes sur tous les tableaux. Une bonne négociation, ce n’est pas ça.

Nous avons eu écho d’un certain nombre de renégociations effectuées à valeur de marché constante. Ces renégociations sont équivalentes à perdre un contentieux sans même l’avoir mené. C’est là une solution qu’un conseil juridique ou financier sérieux ne peut pas donner : en matière de prêts structurés, l’impunité n’est plus de mise (1).

À cet égard, on constate le retour du terme « médiation », dont[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Pascal Bellemin : "dans le contrôle de gestion, nous devons mieux intégrer l’aspect environnemental "

Pascal Bellemin : "dans le contrôle de gestion, nous devons mieux intégrer l’aspect environnemental "

En décembre dernier, Pascal Bellemin, 51 ans, est devenu président national de l’Afigese.Il entend définir ses priorités, axées autour d’une meilleure prise en compte des enjeux du développement durable dans les modes de...

12/04/2022 |
Quand le bâtiment s’inquiète de la bonne santé des collectivités

Quand le bâtiment s’inquiète de la bonne santé des collectivités

Responsabilité financière des ordonnateurs et des comptables : réformes à tous les étages

Responsabilité financière des ordonnateurs et des comptables : réformes à tous les étages

Jean Laudouar et Anne Tavernier : "nous souhaitons sensibiliser les acteurs publics à des modèles de gestion compatibles avec le vivant"

Interview

Jean Laudouar et Anne Tavernier : "nous souhaitons sensibiliser les acteurs publics à des modèles de gestion compatibles avec le vivant"

Plus d'articles