abonné

Emprunts toxiques : opération mains propres en Italie

Olivier Poindron

Sujets relatifs :

,
Emprunts toxiques : opération mains propres en Italie

© christophe BOISSON - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Les juges italiens viennent de rendre un jugement historique sur les emprunts toxiques souscrits par la ville de Milan. Les condamnations sont exemplaires, en amendes comme en peine de prison. Petit à petit, la justice en Europe commence à unifier ces décisions en la matière. À l'exception de la France pour l'instant, alors qu'elle aurait pourtant largement les moyens juridiques de sévir.

Le 19 décembre 2012, le tribunal de Milan a condamné quatre banques d'affaires de premier plan et plusieurs de leurs collaborateurs pour « fraude » (voir encadré) commise au détriment de la capitale lombarde. La justice italienne les a reconnus coupables d'avoir présenté comme avantageuses des opérations financières en réalité risquées et ayant aggravé la dette de la ville,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Écologie : quel impact sur l'immobilier ?

Publi-rédactionnel

Écologie : quel impact sur l'immobilier ?

D'ici à 2028, l'État français entend en terminer avec les passoires thermiques. Dès 2023, celles-ci ne seront plus considérées comme un logement décent. L'écologie prend ainsi de plus en plus d'ampleur dans le secteur de...

20/05/2022 |
Causes et conséquences budgétaires de la verticalité

Causes et conséquences budgétaires de la verticalité

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

L’arène n’a plus la cote

L’arène n’a plus la cote

Plus d'articles