Energie solaire : une filière enfin relancée !

La Rédaction

Sujets relatifs :

La ministre Delphine Batho a annoncé récemment des mesures qui doivent (devraient?) relancer la filière photovoltaïque en France avec un objectif : 1 000 mégawatts de projets solaires dès cette année !

Pour les tarifs d'achats des petites installations sur toiture (moins de 100 kw), la ministre a confirmé le doublement des volumes cibles de 200 à 400 mégawatts par an. La grille tarifaire va être simplifiée (plus de distinction selon l'usage du bâtiment). Pour l'intégration simplifiée au bâti, le tarif sera augmenté de 5 %. De plus, les projets ont la possibilité d'un bonus (jusqu'à 10 %) en fonction du lieu de fabrication des modules photovoltaïques, afin de prendre en compte les différences de coûts de fabrication.

Pour les installations « moyennes » (entre 100 et 250 kW), l'appel d'offres sera réparti en 3 tranches de 40 MW sur un volume total de 120 MW sur un an. Un critère d'évaluation carbone pour la fabrication des modules sera aussi intégré.

Et pour les installations « importantes » (supérieures à 250 kW), le prochain appel d'offres va concerner un volume de 400 MW, volume divisé à parts égales entre les technologies innovantes (photovoltaïque à concentration) et matures (ombrières et toitures).

Pour les centrales au sol, il faudra privilégier (et c'est une bonne chose!) les sites dégradés : friches industrielles, décharges ou anciennes carrières par exemple. De plus, les projets devront contribuer à la protection de l'environnement à la recherche, à l'innovation.

Si la volonté de la ministre est soulignée, certaines acteurs estiment que la lisibilité à long terme n'est pas encore suffisante. De plus, la complexité des contrats d'achat et des conditions de raccordement reste inchangée !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles