abonné

Entre cours d’école et parkings, on occupe l’espace urbain le mieux possible

Valérie Handweiler

Sujets relatifs :

Entre cours d’école et parkings, on occupe l’espace urbain le mieux possible

© Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Plus question de laisser des constructions publiques – en surface comme en sous-sol – à l’abandon ou délaissées sur leurs périodes de non-utilisation. On passe à l’usage multiple des espaces avec des cours d’école investies par des riverains après 16h30 ou des parkings inoccupés qui deviennent agricoles ou hub logistique.

Faire pousser des légumes dans des sous-sols abandonnés. Depuis mai 2022, un parking souterrain des ACM Habitat, bailleur social de la métropole de Montpellier, a retrouvé une activité après vingt ans d’abandon. Il abrite désormais le projet « Le grenier de la Mosson », un laboratoire d’agriculture hors-sol.

| Lire aussi :  Moins de bitume, plus de nature : la démarche globale de Lons-le-Saunier |

Espaces[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Ce skatepark, ces murs de l’intercommunalité, ces micro-salons… ont tous un point commun : le chantier participatif

Ce skatepark, ces murs de l’intercommunalité, ces micro-salons… ont tous un point commun : le chantier participatif

Pour réaliser des économies financières, apprendre et développer des compétences, faire se rencontrer des personnes, les collectivités ont recours aux chantiers participatifs. Une manière d’impliquer les habitants dans la vie locale...

23/12/2022 |
Barcelone réduit son trafic automobile... et en mesure les conséquences

Barcelone réduit son trafic automobile... et en mesure les conséquences

Les collectivités investissent dans les plantes sauvages et locales

Les collectivités investissent dans les plantes sauvages et locales

À Bagnolet, un « Hyperlieu » pour réparer la ville et bien plus encore

À Bagnolet, un « Hyperlieu » pour réparer la ville et bien plus encore

Plus d'articles