Éolien : l'étude d'impact doit être précise sur les nuisances sonores.

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Cour l'appel administrative (CAA) de Nancy a jugé illégal le permis de construire de trois éoliennes au motif que l'étude d'impact n'était pas assez précise sur les nuisances sonores.

L'étude comportait bien une estimation de ces nuisances à partir de six points de mesure effectuées à l'entrée des trois agglomérations. Mais la CAA a pointé l'absence de mesure au sein d'une habitation d'un plaignant recevant du public, habitation qui était située à moins de 500 mètres de l'éolienne.

En définitive, contrairement au TA qui avait rejeté la demande d'annulation du permis accordé le 4 mai 2006, la CAA l'a effectivement annulé !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles