Éolien : l'étude d'impact doit être précise sur les nuisances sonores.

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Cour l'appel administrative (CAA) de Nancy a jugé illégal le permis de construire de trois éoliennes au motif que l'étude d'impact n'était pas assez précise sur les nuisances sonores.

L'étude comportait bien une estimation de ces nuisances à partir de six points de mesure effectuées à l'entrée des trois agglomérations. Mais la CAA a pointé l'absence de mesure au sein d'une habitation d'un plaignant recevant du public, habitation qui était située à moins de 500 mètres de l'éolienne.

En définitive, contrairement au TA qui avait rejeté la demande d'annulation du permis accordé le 4 mai 2006, la CAA l'a effectivement annulé !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles