abonné

Espace d’expression réservé à l’opposition : tous les supports de communication sont-ils concernés ?

Pierre-Stéphane Rey
Espace d’expression réservé à l’opposition : tous les supports de communication sont-ils concernés ?

close up of businessman working with mobile phone and sitting on the chair in modern office

© AdobeStock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Depuis le dernier renouvellement général des conseillers municipaux et communautaires de 2020, le dispositif légal visant à réserver aux minorités politiques, un espace d’expression dans les divers outils de communication institutionnelle a été étendu, tant s’agissant des collectivités désormais soumises à cette obligation que des supports concernés.

Devant la double évolution, induites par la loi de 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (Notre), de l’étendue des obligations pesant sur les divers outils numériques de communication de la commune que sont, notamment, Facebook, Twitter, Instagram ou autres, les nouvelles oppositions municipales, élues l’année dernière, semblent s’être saisies du sujet.

Une double extension[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles