abonné

Et si on abandonnait le paritarisme ?

Bénédicte Rallu

Sujets relatifs :

,
Et si on abandonnait le paritarisme ?

© © lpstudio - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Derrière le sacro-saint argument du dialogue social, les responsables RH ont parfois des préoccupations plus pratiques. L’abandon du paritarisme permettrait ainsi de mobiliser moins de personnels de l’administration en Comité Technique.

S’il n’est pas ou peu envisagé, l’abandon du paritarisme a toutefois quelques arguments en sa faveur. Il a essentiellement un intérêt technique. Bien des directions de ressources humaines se sont d’ailleurs posé la question sous cet angle avant de se ranger derrière le sacro-saint argument du dialogue social. Un tel choix permet de mobiliser moins de personnels de l’administration en CT. Une manière d’alléger l’organisation de ces instances. Il devient possible d’adapter la représentation du collège employeur en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles