Et Toc une autre pour la presqu'île de Guérande !

La Rédaction

Sujets relatifs :

A côté de la marque « Olah Pays de la Loire » et tout contre la marque « Bretagne », voici que la communauté de communes Cap Atlantique et la CCI de St-Nazaire lancent « produit en Presqu'île de Guérande ». Cette marque va concerner pour l'heure les coquillages, crustacés, poissons et le sel, et sera probablement élargie à d'autres produits locaux (par exemple les salicornes). Comme le souligne l'agence  d'information autonomiste « Agence Bretagne Presse » : Même si le but est louable, la prolifération des marques ultra-locales peut inquiéter, et non seulement par leur coût (450.000 ¤ pour la marque BRETAGNE en 2011, 100.000 ¤ rien que pour les études préalables à la mise en place de la marque Finistère). Sans plan de communication global qui différencie clairement les secteurs et les segments de marchés dans lesquels ces différentes marques vivraient et communiqueraient, sans stratégie à long terme pour la Bretagne, le remède risque d'être pire que le mal.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles