Europe : le secteur de l'eau ne sera pas privatisé !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une initiative citoyenne européenne (ICE) Right 2 Water intitulée « l'eau et l'assainissement sont un droit humain » avait interpellé la Commission européenne sur le risque de privatisation du secteur de l'eau. Rappelons à ce sujet qu'une ICE permet aux citoyens cette interpellation si elle réunit plus d'un million de signatures provenant d'au moins 4 états membres.

 C'est le commissaire européen en charge du marché intérieur, Michel Barnier, qui a annoncé la décision prise en la commentant : « c'est notre devoir de prendre en compte les inquiétudes exprimées par tant de citoyens ! ».


Cette ICE avait en effet recueilli 1,5 million de signatures. Pour ce faire, l'eau et l'assainissement vont être retirés du champ d'application de la directive Concession dont la rédaction est quasi terminée et qui précise l'encadrement des relations entre les collectivités européennes et les sociétés privées qui exploitent des services publics.


Les signataires de la pétition craignaient une privatisation accrue des services de l'eau à cause d'une mise en concurrence forcée des régies municipales et des sociétés privées. Il faut dire que les grands groupes privés reviennent régulièrement à la charge pour imposer une mise en concurrence obligatoire et régulière des régies en place.


La future directive devrait donc préciser de façon claire l'absence de privatisation du secteur de l'eau et donc son exclusion du champ concurrentiel.
Cette annonce du commissaire européen a été saluée par les élus écologistes de la Région Île de France, région qui a soutenu cette ICPE. De même, les allemands s'étaient mobilisés car les municipalités gèrent (pratiquement toujours) les services de l'eau.


À noter que cet ICPE continue de recevoir des signatures jusqu'au 9 septembre.


Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles