Eviter les maux de l'ordinateur : les solutions

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'outil de travail qu'est l'ordinateur pour bon nombre de salariés aujourd'hui peut vous faire encourir quelques maux désagréables. On se frotte les yeux, on se masse la nuque, on étire ses jambes, ces gestes sont devenus des réflexes. Les postes de travail devraient aujourd'hui être conçus pour apporter un maximum de confort, surtout pour les personnes travaillant plus de quatre heures consécutives derrière un écran. Même si des temps de pause sont normalement prévus pour soulager votre corps en général et vos yeux en particulier, il vous faut également prendre quelques habitudes supplémentaires pour vous soulager.

L'être humain n'a pas pour nature de rester en position assise à longueur de temps. L'installation devant un écran est pour lui une situation nouvelle et le corps doit donc s'y habituer. Les maux de dos sont récurrents, les fatigues musculaires sont nombreuses quand il s'agit également de conserver nos bras à l'horizontale, pour rester en contact avec la souris et le clavier. Que dire encore de la fatigue visuelle ? Souvent par manque de connaissance sur le sujet, les postes de travail ne sont pas adaptés, n'offrent pas une position optimisée et sont synonymes de souffrances.

Lire la suite : http://www.generation-nt.com/

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles