Expulsée de sa maison de retraite....

La Rédaction

Sujets relatifs :

La préfecture des Hauts-de-Seine a saisi lundi matin l'agence régionale de la santé pour enquêter sur l'expulsion d'une nonagénaire de sa maison de retraite privée à Chaville (Hauts-de-Seine), révélée dimanche par l'Echo républicain.

Selon le journal régional, cette dame de 94 ans avait été mise à la porte de l'établissement vendredi pour cause de loyers impayés et recueillie au service des urgences de l'hôpital de Châteaudun.

Elle devrait être réintégrée lundi dans l'établissement médicalisé où elle vit depuis presque deux ans, en dépit d'un montant de loyers impayés s'élevant à 40.000 euros.

La maison de retraite, après avoir contacté à plusieurs reprises le fils qui s'occupe administrativement du dossier de la vieille dame, avait décidé de l'emmener à son domicile à Brou (Eure-et-Loir), selon L'Echo républicain. Trouvant porte close, les ambulanciers avaient alors déposé la nonagénaire à l'hôpital de Châteaudun à proximité.

ll-ger/pmg/bg

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles