Facteur 4 en 2050 : définitivement abandonné ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Fin avril, François Moisan, Directeur de la stratégie à l'Ademe a fait une synthèse des 10 exercices de prospectives soumis aux membres du Conseil national du débat sur la transition énergétique.

Et le premier constat n'est pas très encourageant. Seuls 2 scénarios (Ademe et Negawatt) pourraient répondre à l'objectif de diviser par 4 les émissions de GES en 2050.

Mais ces scénarios reposent d'abord sur une division par 2 des consommations d'énergie avec la réhabilitation du parc immobilier (et 30 % de bâtiments « énergie positive »), avec le durcissement des normes thermiques (alors qu'actuellement des acteurs affirment qu'il faut différer la RT 2012 qui coûte trop cher !), avec l'utilisation de matériels sobres et avec le changement de comportement des usagers...

Pour le transport, le gain serait encore plus important (66 % !) mais avec des mesures plus drastiques : densification forte des espaces urbains, reports modaux massifs (fret, voyageurs), déploiement massif des véhicules propres. Et au-delà, il faut réduire les besoins de transports avec une meilleure performance et une réduction des gaspillages.

D'où la réflexion d'acteurs qui pensent que ces scénarios ne sont pas sérieux. En plus, s'ils conduisent vers une baisse relative des GES, c'est insuffisant pour stabiliser la température.

En fait, les participants à ce débat sur la transition énergétique pensent qu'il faudrait une généralisation des technologies lourdes (comme le stockage de CO2) et un changement complet des comportements pour ne pas enterrer l'objectif du facteur 4 !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles